Made@CampusDWS | Accès direct à Chamilo | Contactez-nous | English translation
Image de tissu in vitro observée au microscope à fluorescence Image de tissu in vitro observée au micrscope à fluorescence et par impédancemétrie Image d'un tissu in vivo par OCT Image d'une plateforme de test optique et électrique pour tissu in vitro Image d'un stomate obtenur à l'aide de la plateforme de test Image de tracking de particule à la surface d'un tissu d'épithélium pulmonaire in vitro Image d'une partie de plaque de test avec membrane poreuse et réseau d'électrode produite par tampographie Image reconstruite d'une série d'image IRM d'un cerveau humain et application de méthode de traitement d'images Image d'un réseau d'électrode avec tissu in vitro observée en fluorescence Image d'un microarray de protéine basé sur la dépose de de 24 microgouttes en parallèle Image d'une bouture de pommier avec hormone de croissance marquée au carbone 14

Micro/Bio-ingénierie

Dans le grand arc lémano-jurassien, on s'ose à dire tout bas: "Y en a point comme nous ... !"

En effet la région élargie de la Suisse Romande offre des panoramas et des paysages uniques grâce aux beautés de la nature, des montagnes, des collines et des lacs; mais cette région est également unique par son niveau d'éducation et sa riche offre de formations professionnelles. Le tissu économique est très varié, et malgré la concurrence industrielle acharnée, on ose encore affirmer: produire des biens industrielles en Suisse et en Europe est encore possible. Pour cela il ne faut cesser d'être créatif, innovatif et se doter des moyens appropriés. Le secteur des produits microtechniques en est un bon exemple avec en particulier le domaine horloger ou encore le domaine biomédical.

La multidisciplinarité: une spécialité!

Dans ce contexte, la place genevoise est unique pour un domaine de compétence aussi multidisciplinaire qu'est la micro-/bio-ingénierie. Ce sont les changements de mode introduits par Calvin1, au 16ème siècle, qui "convertirent" les joailliers et les bijoutiers à l'horlogerie. C'est leur succès qui initia les premières "délocalisations" dans le jura et qui développa cette spécialité de miniatursiation et de production dans notre région. Aujourd'hui, dans un environnement urbain densément peuplé, proche de la nature, on y trouve dans un rayon de distance à pied d'une vingtaine de minutes, le plus grand hôpital de Suisse, une Université de rennommée mondiale et une autre Haute Ecole avec en particulier hepia qui forme des ingénieurs en microtechniques et les préparent au domaine d'application de la bio-ingénierie.

L'approche appliquée: un atout à jouer !

Deux systèmes de formations d'ingénieurs existent dans le monde depuis fort longtemps. Le premier issus des Grandes Ecoles généralement initiées à des fins militaires, puis civiles. L'approche y est plutôt académique ou "déductive", avec une emphase sur la description théorique des phénomènes et sur le fondamental. Le second système est issus de la pratique, où le jeune apprenti glânait les connaissances et le savoir faire du métier grâce à l'exemple de son maître d'apprentissage. La compréhension et la description des phénomènes y découle naturellement de la pratique et de l'expérience. Il s'agit là d'une démarche plus "inductive". Les deux approches se veulent complémentaires. On trouve ces deux approches en Suisse: HES et EPF. Le système HES de formation d'ingénieurs se distingue du système des EPF en s'adressant prioritairement aux jeunes issus des voies d'apprentissages, pour compléter leur formation professionnelle avec un bagage de connaissance et de savoir faire plus poussé. Il s'adresse aussi aux jeunes ayant entamés la voie plus théorique, mais désireux d'inclure plus rapidement la dimension appliquée dans leur futur métier d'ingénieur. Un stage professionnel de formation à la pratique leur est demandé. La démarche d'apprentissage de connaissance en HES est fortement orientée de manière pratique, en incluant toutefois la dimension théorique sous l'angle de l'application. Dans le domaine appliqué de la micro-/bio-ingénierie, le sens et savoir faire pratique de l'ingénieur bachelor et master HES est un atout indispensable pour le succès des projets et des réalisations.

 

1J.C. André, J.C. Charpentier, J.-J. Gagnepain, "Recherche en microtechniques: réalités et perspectives, collection du livre vert", 1991